Modèle SCORE
modèle SCOPE/M
| Accueil | Extreme Programming | UML, Objet | Formation | Consulting | Liens | Contact |

  Cet article présente brièvement les modèles SCORE et SCOPE. SCORE est un modèle utilisé pour analyser une situation. Le modèle SCOPE est une adaptation que j'en fais pour l'utiliser au niveau collectif.

Modèle SCORE

L'objectif du modèle est de clarifier un objectif. Il doit permettre d'obtenir un plan d'action en harmonie avec les paramètres de l'objectif tels qu'ils sont explorés dans le modèle.

 S  Symptome  Etat présent
que se passe-t-il ? Quel est le ressenti ?
 C  Causes  Quelles sont les causes des symptomes ?
Quelle est leur origine ?
 O  Objectifs  état désiré
Que souhaitez-vous à la place?
 R  Ressources  Que faut-il pour atteindre l'objectif ? Quelles ressources ?
 E  Effets  Quel est l'effet produit lorsque l'objectif est atteint ?
  M  Méta  Position de recul, de détachement pour explorer les cinq autres.

L'utilisation du modèle SCORE dans le cadre d'un passage à XP est abordée dans l'ouvrage Maîtriser les projets avec l'Extreme Programming.
Voir aussi le site Web de Francis Delval qui traite de la question du développement personnel et publie plusieurs ressources particulièrement utiles dans le cadre d'un changement vers XP ou plus généralement un passage à un niveau CMMi supérieur par exemple.

Merci à Jean-Michel Leblond qui m'a guidé dans l'apprentissage de SCORE.
 ^ top ^ 

Modèle SCOPE

En tant qu'outil "personnel" le R représente les ressources nécessaires à ce changement, comme plus d'enthousiasme, parler en public, etc. Dans cet ordre d'idée, il existe plusieurs outils qui permettent de mettre en place ces ressources (par exemple travailler sur des ancrages...). En tant qu'outil de travail collaboratif, nous travaillons au niveau collectif et il s'agit alors d'établir un plan d'action pour les personnes concernées. Le R devient P.
Plan d'action
Un "bon plan d'action" comprend au minimum le libéllé de l'action, son porteur, sa date d'échéance. Il peut être selon les cas simplement décrit sur un tableau ou bien géré via un tableur ou encore un outil spécialisé. Quoi qu'il en soit, il est écrit. Et régulièrement suivi et mis à jour.
Objectifs, Effet et Plan d'Action
Les objectifs existent à plusieurs niveaux.
  1. Niveau idéal : proche de l'effet
  2. Niveau global à terme
  3. Niveau mesurable à plus court terme
  4. En pratique les objectifs deviennent des actions du plan
Vérifiez les qualités des objectifs qui doivent être réalistes, mesurables...

 ^ top ^ 

Exemple de mise en oeuvre de SCOPE/M

Il s'agit de réunions de travail dans lesquelles une problématique est examinée selon les différents points de vue de SCOPE/M. L'animateur veille à ce que les différents points de vue soient successivement examinés, plusieurs fois.

Afin de matérialiser la position en cours d'utilisation, une carte peut être utilisée et tenue ou bien posée simplement sur la table de réunion. Ce fichier PDF contient les différentes cartes qu'il suffit d'éditer et découper. Appropriez-vous ces cartes, agrandissez-les, utilisez des couleurs différentes... rendez-les ergonomiques pour qu'elles correspondent à votre organisation. De plus ces cartes sont un aide-mémoire lors de la visite de chaque position ou point de vue.

Téléchargez ces cartes SCOPE/M ici.

Notez que la carte "M" doit être régulièrement utilisée afin de vérifier que les objectifs, effets et actions du plan correspondent bien à un traitement des symptômes décrits dans la situation actuelle.

Les éléments de ces sessions de travail peuvent être consignés :

  • tout d'abord au tableau, par exemple sous forme de diagramme d'idées ; cela permet de fluidifier la collaboration entre tous les participants,
  • puis - si nécessaire - transcris plus formellement.

Le résultat final est donc d'une part les valeurs des différents points de vue, d'autre part la liste des actions décidées pour atteindre l'objectif.

Vous voici donc armés pour "scoper" vos situations à améliorer !

 ^ top ^